Le Diagnostic Amiante : explications

La liste des diagnostics immobiliers obligatoires pour la vente et la location est longue pour les vieux bâtiments. La présence de plomb, d’amiante ou de termites dans une habitation comporte un risque important pour la santé. Mais qu’est-ce qu’un Diagnostic Amiante ?

Le Diagnostic Amiante est un diagnostic immobilier dont le but est de rechercher dans les matériaux et les produits d’un bâtiment l’usage de fibres d’amiante. La réalisation d’un Diagnostic Amiante est obligatoire pour une maison ou un logement en copropriété dont la construction est antérieure à juin 1997.

Les différents types de Diagnostics Amiante

À l’instar des autres diagnostics immobiliers (diagnostic gaz, diagnostic plomb, diagnostic électricité, diagnostic termites…), le Diagnostic Amiante est obligatoire pour le propriétaire dans plusieurs cas. Comme le Diagnostic de Performance Energétique (DPE) et l’état des risques et pollutions, il est exigé avant toute vente ou location d’un logement.
Mais les immeubles ou les parties privatives d’une maison contenant de l’amiante présentent des risques considérables pour la santé. Un propriétaire a donc également l’obligation de faire un Diagnostic Amiante avant des travaux ou une démolition.
Voici la liste des différents Diagnostics Amiante à annexer au dossier de diagnostic technique selon la situation :

  • le Diagnostic Amiante avant démolition (DAAD) ;
  • le Diagnostic Amiante avant travaux (DAAT) ;
  • le Diagnostic Amiante avant vente pour un logement à usage d’habitation ;
  • le Dossier Technique Amiante pour un local immobilier à autre usage ;
  • et le Diagnostic Amiante des parties privatives (DAPP) pour une location.
Il est important de rappeler qu’un Diagnostic Amiante, quel qu’il soit, doit être réalisé par un diagnostiqueur immobilier certifié par l’État. Comme le constat de risque d’exposition au plomb (CREP), l’état d’amiante a une durée de validité illimitée s’il est négatif (et postérieur à 2013).

Le repérage de l’amiante dans un logement

Qu’est-ce que l’amiante ?

L’amiante est un minéral à texture fibreuse qui a un grand pouvoir absorbant et qui est très résistant aux hautes températures. Il a commencé à être utilisé par de nombreuses industries depuis 1860, notamment dans le textile.
Dans la construction, l’amiante a été fortement utilisé entre les années 1960 et 1980 comme isolant thermique. Il est interdit en 1997, car l’inhalation de fibres amiantées présente des risques respiratoires sévères. C’est pour cette raison que le Diagnostic Amiante est obligatoire pour les logements dont la construction précède cette année en particulier.

Comment réalise-t-on un repérage d’amiante ?

La loi encadre le travail du diagnostiqueur. Lors du repérage, il a l’obligation de vérifier les flocages et les calorifugeages (techniques d’isolation) ainsi que les faux-plafonds. De nombreux autres matériaux peuvent révéler la présence de fibres d’amiante. Le diagnostiqueur immobilier doit vérifier (liste non exhaustive) :
  • les murs, cloisons, planchers et plafonds ;
  • la toiture et les façades du bâtiment ;
  • les équipements (gaz, électricité…) à l’intérieur du logement ;
  • les conduits et les canalisations (eau chaude, gaz…), etc.
Pendant la réalisation du Diagnostic Amiante, le diagnostiqueur peut avoir besoin de prélever des échantillons pour vérifier leur niveau de dégradation et évaluer les risques pour la santé des habitants.

Pour aller plus loin :

Quartz.im c'est aussi une information complète sur les diagnostics immobilier...

Le blog / actualités | Les questions fréquentes | Les diagnostics immobilier