Diagnostic immobilier Plomb

Pour des raisons sanitaires, le diagnostic plomb CREP ( constat des risques d’exposition au plomb ) est un diagnostic obligatoire pour la vente ou location de votre Bien bâti s’il a été construit avant fin 1948. A partir de cette date, les peintures contenant cette matière hautement toxique qu’est la céruse ont été retirées du marché en France.

Très logiquement, si vous détenez un diagnostic plomb négatif sa validité est illimitée. S’il fait état de présence de peintures au plomb, il n’est valable qu’un an pour la vente et six ans dans le cadre d’une location.

Le risque réel réside dans le fait que les nourrissons notamment ( et tout parents qui ont eu un enfant a porté de peintures qui s’écailles pourront l’attester ) ont une facheuse tendance à gouter tout ce qui se trouve sur leur passage. Seulement pour cette matière toxique le goût s’avererait sucré donc plaisant aux nourrissons sur lesquels les effets peuvent être irreversibles. De plus, si vous êtes amené en tant que parent ou pas à refaire les peintures dans votre intérieur, le simple fait de poncer ces peintures demande les précautions nécessaire vis à vis des professionnelles à informer et des occupants des lieux. En ce sens ce diagnostic immobilier doit être réalisé par des diagnostiqueurs certifiés et munis d’un appareil à fluorescence X. Il permet de scanner toutes les couches de peintures appliquées depuis les premières. Il se peut donc qu’il trouve des murs que vous avez déjà repeints plusieurs fois qui contiennent du plomb.

Ce diagnostic immobilier CREP est obligatoire même si votre Bien a été démolie en partie et reconstruit. En effet, les notaires l’exigent puisque sur le titre de propriété est mentionné l’année de construction d’origine. Les résultats seront probablement négatif au quel cas le diagnostic sera valable à vie, et vous serez ainsi protéger de tout recours vis à vis du preneur. En revanche l’appareil de mesure indique des présences supérieurs à 1mg/cm2, le diagnostiqueur immobilier doit catégoriser l’état de la zone en « non dégragé », « état d’usage » et « dégradé ». Etant directement lié au risque de saturnisme, lorsque le diagnostic plomb CREP fait état de presence de plomb dégradé le propriétaire a l’obligation d’éliminer les risques d’intoxications sur ces zones en particulier. Si la part de mesures classées dégradées dépassent 20% sur l’ensemble du Bien ou 50% sur une zone, le diagnostiqueur immobilier doit communiquer ses conclusions au maire et au préfet.