Réalisation d’un diagnostic amiante : comment se déroule la visite de l’expert

Vous avez un projet immobilier en cours. Vous pensez mettre à la vente ou en location une maison ou un logement faisant partie d’un immeuble. Le permis de construire de votre habitation date d’avant le 1ᵉʳ juillet 1997 ? Le diagnostic Amiante est l’un des rapports à procurer obligatoirement lors de la vente d’un bien immobilier. Il n’est pas à annexer au contrat de location, mais doit être tenu à disposition des locataires. Cependant, comment un diagnostic amiante se déroule-t-il ? Voyez plutôt.

Diagnostic amiante : un dépistage utile pour la santé

L’usage de l’amiante dans la construction de biens immobiliers est interdit depuis 1997. En septembre 2002, le diagnostic amiante est mis en place. Le propriétaire d’un logement bâti avant le 1ᵉʳ janvier 1997 a l’obligation de faire procéder à un repérage de matériaux et de produits susceptibles de contenir de l’amiante.
Le diagnostic amiante fait partie des diagnostics immobiliers obligatoires. Ils sont regroupés dans le dossier des diagnostics techniques joint à la promesse de vente d’un bien immobilier. Comme les diagnostics plomb, électricité, gaz, DPE ou diagnostic de performance énergétique, le diagnostic amiante doit être réalisé par un diagnostiqueur professionnel certifié. L’état amiante doit comprendre le rapport du diagnostiqueur ainsi que la fiche récapitulative du diagnostic technique amiante ou DTA de l’immeuble si le bien immobilier à vendre est un appartement.

Comment se passe un diagnostic amiante

Pour la vente d’un bien immobilier, le diagnostiqueur doit procéder au repérage de l'amiante dans les matériaux et produits tels que le flocage, les faux plafonds ou les dalles de sol. Il observe, touche, démonte et remonte éventuellement des panneaux. Les travaux destructifs ne sont pas nécessaires. Il effectue également des prélèvements d’échantillons dans le bâtiment. Ils sont ensuite analysés en laboratoire pour confirmer ou infirmer la présence de fibres d’amiante. Une zone de votre maison est inaccessible ? Elle est répertoriée par le diagnostiqueur avec le motif d’empêchement d’accès.

En cas de travaux ou de démolition d’une habitation, le diagnostiqueur doit opérer un diagnostic exhaustif. Cette inspection minutieuse permet de protéger les travailleurs du chantier. Les diagnostics amiante avant travaux ne se limitent plus qu’aux seules zones accessibles du logement. Des prélèvements destructeurs sont réalisés pour déterminer si la présence de fibres d’amiante est avérée ainsi que sa localisation.

Le rapport amiante : un document à durée de validité variable

À la suite des observations et des analyses d’échantillons prélevés, le diagnostiqueur remet au propriétaire un rapport appelé aussi état amiante. Sa durée de validité est illimitée si aucune trace d’amiante n’est constatée. Lorsque la présence d’amiante est repérée, l’état de conservation des matériaux ou produits concernés est évalué par une note de 1 à 3.
  • La note 1 indique un bon état de sauvegarde des matériaux contenant de l’amiante. Un contrôle doit être réalisé tous les 3 ans pour rester conforme avec la loi.
  • La note 2 désigne un mauvais état des matériaux. Des travaux sont à planifier dans le bâtiment si le niveau d’empoussièrement est supérieur à 5 fibres/L dans l’air pour écarter tous les risques.
  • La note 3 indique qu’il y a un danger pour la santé. Des travaux de désamiantage ou de confinement des matériaux amiantés doivent être accomplis dans les 36 mois qui suivent la remise de l’état amiante.

D’autres pages pour mieux comprendre le diagnostic amiante

Quartz.im c'est aussi une information complète sur les diagnostics immobilier...

Le blog / actualités | Les questions fréquentes | Les diagnostics immobilier