Comment faire réaliser un DPE pour son logement ?

Le diagnostic de performance énergétique ou DPE permet d'obtenir des informations sur la performance énergétique d'un bien immobilier. Il fournit des indications précieuses sur le taux d'émission de gaz à effet de serre et la consommation énergétique globale de votre maison ou de votre appartement. Obligatoire à la location comme à la vente depuis juillet 2007, ce dispositif permet de mettre en valeur votre logement ou de connaître les travaux à réaliser pour bénéficier d'une isolation optimale et réduire ses factures d'énergie . Comment faire le DPE de son bien immobilier ? A qui faire appel pour effectuer ce diagnostic immobilier ? Comment se déroule cette étude de performance énergétique ? Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur la réalisation du DPE.

Réalisation du DPE : par qui et sous quelle forme ?

Comme pour les autres diagnostics immobiliers obligatoires, le DPE est réalisé aux frais du propriétaire du bien immobilier avant une mise en location ou en vente de son logement. Il fait partie des documents inclus dans le DTT (Dossier de Diagnostic Technique) qui doit être remis au locataire ou à l'acquéreur lors de la transaction immobilière. Il se présente toujours sous la forme d'une étiquette énergie allant de la classe A (économique) à la classe G (consommateur). Le DPE doit être effectué par un professionnel agréé. La liste des diagnostiqueurs immobiliers certifiés est disponible sur le site du Ministère de l'environnement. Les propriétaires sont libres de faire appel à l'expert en diagnostic immobilier de leur choix. Une fois choisi, l'expert vient observer le logement soumis au DPE et recenser les informations liées au bien immobilier. Une fois établi, le diagnostic de performance énergétique est valable sur une période de 10 ans.

DPE : l'intervention du diagnostiqueur immobilier

Pour réaliser le DPE de votre logement, le diagnostiqueur utilise un logiciel soumis à la réglementation. La méthode de calcul peut varier en fonction des biens immobiliers soumis au diagnostic. Dans la majorité des cas, il s'agit de la méthode 3CL (Calcul des Consommations Conventionnelles des Logements). Le professionnel agréé présente ces résultats par le biais de deux étiquettes :

  • La première détermine la classe d'énergie à laquelle appartient le logement : elle va de la classe A (logement économe) à la classe G (logement énergivore) et indique la consommation annuelle du logement en kWh.
  • La seconde mesure les émissions de gaz à effet de serre (GES) du logement : elle va de la classe A (faible émission de GES) à la classe G (forte émission de GES et ) en fonction du niveau d'émission.
Au-delà de ces deux étiquettes, le DPE permet de renseigner sur l'état général du bâtiment et de connaître les dispositifs présents au sein du logement : chaudière, chauffage, climatisation, eau chaude sanitaire, ... C'est aussi l'occasion pour l'expert d'exprimer des recommandations en termes d'isolation thermique et d'habitudes de consommation. Le propriétaire pourra décider de suivre ces dernières notamment en effectuant des travaux de rénovation : isolation des combles, changement de fenêtres, … Le suivi des conseils de l'expert DPE peut en effet lui permettre de réaliser des économies sur sa facture énergétique (électricité, gaz, bois) et l'aider à mettre en valeur un bien mis en location ou en vente.

Plus d'informations sur le DPE et sa réalisation

Quartz.im c'est aussi une information complète sur les diagnostics immobilier...

Le blog / actualités | Les questions fréquentes | Les diagnostics immobilier